Home / Agence Web Maroc / Astuce pour optimiser votre site Web

Astuce pour optimiser votre site Web

Astuce pour optimiser votre site Web 

L’une des missions les plus importantes d’un administrateur de site Internet est de rendre la navigation des visiteurs la plus confortable possible. Le temps de chargement de la page d’accueil est déjà décisif : des chargements trop longs font perdre un grand nombre de visiteurs. C’est un sujet qui a pris encore plus d’importance avec l’augmentation du trafic mobile.

Si vous gardez la performance de votre site Web à l’esprit et que vous l’améliorez régulièrement, vous constaterez rapidement que  vos visiteurs passent plus de temps sur votre site et le quittent moins rapidement. Au contraire, ils ouvriront un plus grand nombre de pages. Un autre effet positif d’une telle accélération des temps de chargement est l’amélioration de votre référencement Web par les moteurs de recherche.

Vous pouvez tester la vitesse de votre site Web actuelle, et ce gratuitement avec Google PageSpeed Insights ou encore pingdom. Ces outils mesurent et évaluent la performance d’un site Internet indépendamment du réseau, mais en prenant en compte des aspects tels que les contenus médias ou la structure des codes HTML. L’outil de Google analyse aussi bien les versions de votre site pour ordinateurs de bureau que les variantes pour mobiles. Il vous indique ensuite des propositions d’amélioration.

Quels aspects ont une influence sur la vitesse de chargement ? Nous vous informons des facteurs typiques du ralentissement des chargements de pages Web et nous vous indiquons des approches de solutions.

Hébergement

En premier lieu, vous devriez vous demander si votre solution d’hébergement Web actuelle répond aux exigences de votre projet Web. De nombreux utilisateurs souhaitent faire des économies sur la performance et la capacité de leur serveur, et optent ainsi pour des offres bon marché. Si vous recevez un grand nombre de demandes d’utilisateurs, vous ne disposerez pas de la bande passante suffisante et cela aura des effets négatifs à un moment décisif pour votre activité.

Ces solutions d’hébergement bon marché, où différents acteurs se partagent les ressources d’un serveur, montrent leurs limites en matière de capacités lors de pics de visites ou de fortes croissances d’activité des sites hébergés. Une autre erreur typique est d’héberger votre site Web sur un serveur à l’étranger, même si les offres sont parfois limitées sur un marché national. Si votre site est hébergé depuis un serveur à l’étranger, cela augmente le temps de chargement pour vos visiteurs.

Voici ce que vous pouvez faire :

  • recourir à des solutions d’hébergement flexibles aux capacités illimitées
  • louer un serveur se trouvant là où se situent la plupart de vos visiteurs
  • utiliser un réseau de diffusion de contenu si vous vous adressez à une cible internationale
  • prendre vous-même l’hébergement en charge et l’harmoniser parfaitement avec votre projet

HTML, CSS et JavaScript

Lorsque des visiteurs chargent votre site Internet, leur navigateur Internet demande le fichier HTML à votre serveur et représentera ensuite les feuilles de calcul CSS correspondantes. Cela vaut aussi pour des éléments JavaScript tels que les bannières publicitaires ou d’actualité. Plus les fichiers sont volumineux, plus l’échange de lignes de codes est long et plus long est le processus de chargement. Toutefois de tels blocs de conception et scripts sont essentiels, en particulier pour les sites Internet dynamiques. Renoncer à ces éléments CSS et JavaScript pour augmenter la rapidité de votre site est pour cette raison impossible. Votre attention devrait plutôt se porter sur l’optimisation des codes.

Pour cela, vous pouvez

  • Utiliser HTML seulement pour les données avec lesquelles CSS ne fonctionne pas
  • Utiliser des fichiers séparés pour CSS et pour JavaScript. N’écrivez de codes CSS et JavaScript dans la page HTML qu’à titre d’exception (JavaScript toujours à la fin du document et avant l’élément body de conclusion)
  • Résumer les fichiers de code et les comprimer

Images et contenus externes

Les contenus multimédias sont des éléments importants d’un bon site Web. Parallèlement au design et à la mise en page, les images servent à illustrer vos propos dans vos contenus. Il est fortement conseillé, notamment en e-commerce, de présenter vos produits avec des photos de qualité. Pourtant, chaque image ou photo ajoutée augmente le temps de chargement de votre site Web, notamment lorsque ces dernières ne sont pas sauvegardées sur votre propre serveur, mais sur un serveur étranger. Cela vaut aussi pour d’autres fichiers médias comme des musiques, vidéos ou des PDF.

Voilà ce que vous pouvez faire :

  • limiter autant que possible de charger des éléments de pages externes
  • éviter les images et vidéos redondantes
  • stocker des images sur un serveur externe
  • Indiquer la largeur et la hauteur des images (autrement, le navigateur les définit par défaut)
  • utiliser des icônes SVG  (graphiques vectoriels échelonnables)
  • utiliser le plugin de jQery Lazy Load permettant de retarder le chargement d’images au moment où elles sont affichées à l‘écran (apparition après scrolling)

Mémoire-cache

Un problème de nombreux sites lents est le renoncement à des mécanismes de cache. Une mémoire tampon bien organisée contribue à l’optimisation d’un site Web, et nécessite peu d’investissement. Les contenus enregistrés dans une telle mémoire intermédiaire ne doivent pas être chargés depuis le serveur à chaque requête utilisateur, ce qui augmente la rapidité d’un site. Cela permet de réduire sensiblement la charge sur le serveur Web, qui doit en conséquence traiter beaucoup moins de demandes. Vous pouvez donc définir des caches pour tous les éléments statiques comme des fichiers JavaScript et CSS, ou encore des images ou documents et choisir combien de temps ils resteront dans la mémoire tampon.

Voici les différentes options possibles :

  • utiliser le navigateur des visiteurs comme cache (cache de navigateur) : Il s’agit par exemple avec un serveur Web Apache du module « mod_expires », permettant de définir combien de temps les fichiers correspondants doivent rester dans le cache. Le navigateur de l’utilisateur se charge du reste.
  • Configurer un serveur Proxy inverse en tant que cache ou se rattacher à un réseau de diffusion de contenu (CDN) pour avoir accès à un réseau entier dans le monde entier. 
  • utiliser un logiciel de caches comme memcached pour déposer provisoirement des contenus dynamiques dans la mémoire vive et minimiser les accès à la base de données.

Autres trucs et astuces pour l’optimisation de votre site Web

En dehors de ces grandes étapes pour améliorer la performance de votre projet en ligne, il y a de nombreuses autres petites mesures permettant de réduire les temps de chargement d’un site Internet, comme par exemple :  

  • réduire au minimum les redirections
  • Indiquer l’encodage de caractères dans le document HTML
  • supprimer régulièrement les contenus erronés
  • éviter l’utilisation excessive de plugins dans le CMS
  • limiter les informations récoltées dans les cookies
  • utiliser des favicons (car les navigateurs fouillent toujours les serveurs Web à la recherche du fichier favicon.ico)

Source : www.1and1.fr

About Agence Web Rabat

Check Also

Comment créer le buzz sur Facebook en 2017 ? Astuces et conseils a ne pas rater

Comment créer le buzz sur Facebook en 2017 Comment créer le buzz sur Facebook ? …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *